Conservatoire national des arts et métiers

Vous êtes ici

Formation Licence en gestion des Ressources Humaines

obtenir un diplôme et valider des compétences

Droit économie gestion, mention gestion Gestion des ressources humaines

Code diplôme : 

LG03605A

Crédits : 

60 ECTS*

Cours : 

Le soir, en ligne, le samedi matin ou en journée

Niveau d'entrée : 

Début des cours : 9 octobre 2017 pour les centres IDF (fin septembre pour le centre de Paris)
Inscription : Sept. / Oct. et Janv. / Févr.
Conseil pour réussir : 2 à 3 Cours maximum par semestre

Public concerné et conditions d'accès

Accès en L1 : Bac ou équivalent.

Les conditions d'accès direct en L3 sont les suivantes :

  • soit être titulaire des 120 crédits des L1 et L2 d'une licence DEG ou SHS;
  • soit être titulaire d'un diplôme Bac+2 (Diplôme du Cnam ou autre) ou d'une certification de niveau III enregistrée au répertoire national des certifications professionnelles ou reconnue équivalente ;
  • soit justifier d'une autre formation Bac+2 (VES).

L'accès en L3 suppose des pré-requis :
- FPG001
- FPG003
- EAR001 ou EAR002 uniquement pour les élèves non issus d'un parcours en Économie Gestion

Objectifs pédagogiques

L'objectif professionnel de ce parcours est de former à la maîtrise des enjeux de la gestion des ressources humaines dans l'entreprise, des bases administratives et techniques des processus RH et des fonctions administratives à la base de la gestion du personnel. Le titulaire de ce parcours de licence est en capacité de prendre en charge des tâches précises relevant de ces fonctions.

Cette sortie licence permet particulièrement une valorisation professionnelle dans les domaines suivants :
- Assistant de gestion du personnel,
- Chargé de la paie et de l'administration du personnel,
- Chargé de gestion en petites et moyennes entreprise ayant en charge la gestion du personnel : recrutement, formation, évolution de carrière ...

Compétences acquises

  • Être opérationnel en ce qui concerne les politiques de bases de Ressources Humaines
  • Mettre en application les outils et les méthodes de recrutement, de formation, de gestion des carrières, des compétences, de paie, de rémunération, de retraite et prévoyance
  • Maîtriser les outils et les méthodes de la communication interne et les TICE
  • Être capable d'assister le DRH dans la mise en oeuvre des relations professionnelles
  • Assister les managers dans la mise en oeœuvre des outils RH : gestion des carrières, du recrutement , de l'emploi, des compétences, des rémunérations, de la paye, des relations sociales
  • Superviser, conduire, contrôler la gestion administrative du personnel (effectifs, mouvements de personnel, temps de travail, dossiers individuels, rémunérations et charges sociales)
  • Veiller aux conditions générales de travail et d'application de la législation sociale
  • Assurer les relations avec les organismes sociaux et administratifs
  • Collecter et comprendre les informations nécessaires au droit social : rechercher et vérifier les textes appropriés, mettre en place une veille juridique
  • Informer et conseiller les collègues, clients sur des questions d'ordre juridique
  • Analyser et rédiger des notes de commentaires des textes
  • Tenir à jour les documents ou déclarations obligatoires
  • Gérer opérationnellement des domaines de la protection sociale (indemnisation, arrêts de travail, calcul de la retraite)
  • Maîtriser des niveaux de couverture sociale (sécurité sociale, protection complémentaire, troisième étage de retraite et prévoyance)
  • Rédiger des contrats, gérer leur suivi et de leur modification, appliquer les procédures légales
  • Rédiger des documents (ordre du jour à des réunions d'instances, convocations, notification d'une décision) et des procédures
  • Préparer des élections professionnelles et de séances de travail (négociation dans l'entreprise)
  • Maîtriser l'anglais

Stages, projets, mémoire

Le rapport d'activité vise à prendre en compte l'activité professionnelle des auditeurs, la licence DEG mention Droit et RH s'adressant à un public traditionnellement adulte. Ce rapport d'activité, ou rapport d'expérience, doit contenir :
Le contexte d'exercice de l'activité professionnelle (type d'organisation, …)
La position et le niveau de responsabilité dans l'organisation
'La description de l'activité elle-même en mettant l’accent, de plus, sur la ou les expériences la plus significative de son point de vue et qui soit en lien avec la spécialité de licence
•Les compétences exercées dans le cadre de cette activité.La constitution du dossier de présentation est accompagnée par l’équipe pédagogique de la spécialité et le dossier achevé est évalué par le jury de diplôme dont le président est le responsable de la licence.Par ailleurs, des séminaires d'accompagnement méthodologique sont organisés par Dominique Roux-Rossi au Cnam Paris, séminaires recommandés pour les élèves en licence 3 (voir site MIP et secrétariat Département Droit social)

L'expérience professionnelle dans la licence fait l'objet d'un rapport d'activité dans lequel le candidat met en évidence l'adéquation de son expérience professionnelle avec le parcours de licence choisi.

Validation

La formation de licence est divisée en deux blocs : les unités d'enseignement (140 crédits) et la pratique professionnelle (40 crédits). Les conditions de délivrance des crédits pour ces deux blocs sont les suivantes :
Validation des enseignements délivrés La licence s'obtient par acquisition de chaque unité d'enseignement et d'activité constitutive du parcours visé. Le contrôle des connaissances et des compétences dans les UE est réalisé, en règle générale, par un examen terminal ou par un contrôle continu ou encore par une combinaison des deux. Pour les UE qui comportent des travaux dirigés, celles-ci sont évaluées à partir de travaux écrits ou oraux présentés par les auditeurs. Pour certaines des UE de la licence, un contrôle des connaissances et compétences différent est organisé. Une note égale ou supérieure à 10 sur 20 est exigée pour chaque unité d’enseignement. Elle permet l’attribution des crédits correspondants à l'’UE. Dans la mesure où les auditeurs du CNAM ne sont pas en formation initiale, ils s’inscrivent dans des parcours individualisés dans lesquels les UE validées sont acquises et peuvent être utilisées dans d’autres filières de formation. Il est donc nécessaire que chaque UE fasse l’objet d’une validation spécifique et qu'’il n'’y ait pas de compensation possible.
•Validation de l’expérience professionnelle L'expérience professionnelle dans la licence fait l'objet d'un rapport d'activité dans lequel le candidat met en évidence l'adéquation de son expérience professionnelle avec le parcours de licence choisi. Des conditions spécifiques sont identifiées ci-dessous suivant la modalité de formation choisie (HTT, contrat d’apprentissage, contrat de professionnalisation) et le niveau d’entrée en formation accordée (L1 ou L3).
Deux grands cas de figure, sur les conditions de prise en compte de l’expérience, sont déterminés. Ils sont fonction du parcours choisi (parcours L1 à L3, parcours L3 uniquement).
Premier cas : la licence est délivrée aux candidats ayant suivi le parcours L1, L2 et L3 justifiant de trois ans d’expérience professionnelle, dont un an dans la spécialité (i.e. le champ professionnel en relation au parcours choisi de la licence) à un niveau correspondant au diplôme. Si l’expérience professionnelle du candidat est hors spécialité, un stage de six mois, dans la spécialité, sera en outre exigé.
Deuxième cas : les candidats, admis directement en L3 et ayant suivi le parcours L3, doivent justifier d’une expérience professionnelle d’un an dans la spécialité. Si l’expérience professionnelle du candidat est hors spécialité, un stage de six mois, dans la spécialité, est en outre exigé.
Les conditions d’expérience déterminées dans les deux cas ci-dessus constituent des conditions générales. En fonction de la durée et du niveau de l’expérience professionnelle de l'’auditeur, le jury de délivrance de la licence peut être amené à moduler les caractéristiques du stage (nature et durée), sans toutefois que la durée du stage puisse être inférieure à trois mois. C'’est pour cela qu’'un examen anticipé de l’expérience professionnelle peut être demandé par l'’auditeur.
Dans le cadre de la mise en oeœuvre du principe de compensation dans les licences générales du Cnam, vous pouvez consulter la note règlement 2015-03/DNF auprès de la scolarité de votre centre.

Validation par VAE possible sur l'ensemble du titre

Télécharger la documentation de cette formation au format PDF: 

 

 


  Vous souhaitez plus d'information sur ce diplôme ?

Pour toutes questions relatives au Cnam de Paris, nous vous invitons à vous rendre directement sur le site spécifique : http://www.cnam-paris.fr/

Région Ile-de-France

A propos

L’objectif principal du Cnam Ile-de-France est de permettre aux franciliens de se former tout au long de la vie. Il accompagne ainsi chaque année, plus de 8 800 adultes dans la construction de leur projet professionnel, en partenariat avec la région Ile-de-France.

En savoir plus

 

FacebookTwitterLinkedIn

NOS CENTRES DE FORMATION EN ILE-DE-FRANCE