Conservatoire national des arts et métiers

Vous êtes ici

Formation Gestion comptable et financière des PME-PMI

obtenir un diplôme et valider des compétences

gestion comptable et financière des PME-PMI

Code diplôme : 
LP125
Crédits : 

60 ECTS*

Niveau d'entrée : 

Répondre aux enjeux de la gestion comptable des PME-PMI

Début des cours : 26 septembre 2016
Inscription : avant le 30 septembre de chaque année universitaire
Conseil pour réussir : 2 à 3 Cours maximum par semestre

Public concerné et conditions d'accès

Admission sur dossier de candidature :
- Être titulaire d'un des deux BAC +2 suivants : DUT GEA (option Finance
Comptabilité) ou BTS Comptabilité Gestion
- Avoir obtenu les UE CFA 105 106, 127 128 sur PARIS UNIQUEMENT.
Pré-requis pour tous les auditeurs titulaires d'un diplôme BAC+2 autre que
ceux cités : il est impératif de valider deux UE de remise à niveau : les
UE CFA 043 et 044 "Gestion comptable et fiscale de l'entreprise" afin
de pouvoir réussir les UE 127 128 et 105 106.
Cette formation s'adresse aussi aux personnes justifiant d'une expérience
professionnelle (VAE) dans un domaine de formation compatible avec la
licence professionnelle "Gestion comptable et financière des PME-PMI"
(décret du 23 août 1985).
Il est possible qu'à la suite des validations d'études supérieures
certains candidats puissent être dispensés d'une partie ou de la totalité
de certains enseignements techniques. Des enseignements pourront compenser
éventuellement des compétences moins bien maîtrisées, selon le cursus
professionnel antérieur. Mais cette différenciation, dans la durée, ne
paraît pas devoir être très fréquente. Le niveau des candidats engagés
dans la démarche de formation continue de ce type est en effet
relativement homogène et correspond à une technicité équivalente au Bac+2
liée aux travaux menés dans leurs entreprises.

La gestion et la production comptable et financière des PME- PMI
- Réaliser la comptabilité financière des sociétés et des entreprises au sein des PME PMI en utilisant les méthodes et outils de production des documents et rapports financiers et comptables (bilan annuel, compte de résultats, trésorerie, fiscalité des impôts, déclarations fiscales...).
- Maîtriser des critères de gestion des PME-PMI.

L'articulation entre gestion et stratégie de pilotage des PME-PMI
- Réaliser les liens entre les indicateurs de gestion, fiscaux et financiers et leurs incidences sur l'activité des PME-PMI.
- Proposer des solutions comptables, fiscales et financières cohérente avec les choix managériaux.
- Proposer des solutions nouvelles permettant aux dirigeants de choisir différentes options de développement économique et stratégique.

La communication et l'accompagnement des choix managériaux de gestion
- Présenter les résultats de gestion en lien avec les choix de management des PME-PMI,
- Argumenter les choix fiscaux et financiers de l'entreprise,
- Contrôler et suivre continûment les évolutions d'entreprise en produisant des situations mensuelles, trimestrielles, d'indicateurs de veille.

Objectifs pédagogiques

L'objectif de cette licence professionnelle est de permettre aux auditeurs d'acquérir des compétences mais surtout une vision exhaustive des besoins en gestion comptable et financière nécessaires au pilotage d'entreprises de taille moyenne.
Ceci suppose que les auditeurs soient capables :

  • D'établir des états financiers et de savoir les utiliser à des fins d'analyse et de gestion,
  • D'élaborer des outils de gestion pertinents adaptés aux PME industrielles et de services à la fois pour la mesure des coûts et le pilotage des performances économiques et financières,
  • De devenir des Hommes du dialogue de gestion au service des dirigeants dans le cadre de la prise de décision et de l'évaluation des résultats.

Compétences acquises

La gestion et la production comptable et financière des PME- PMI
- Réaliser la comptabilité financière des sociétés et des entreprises au sein des PME-PMI en utilisant les méthodes et outils de production des documents et rapports financiers et comptables (bilan annuel, compte de résultats, trésorerie, fiscalité des impôts, déclarations fiscales...).
- Maîtriser des critères de gestion des PME-PMI.

L'articulation entre gestion et stratégie de pilotage des PME-PMI
- Réaliser les liens entre les indicateurs de gestion, fiscaux et financiers et leurs incidences sur l'activité des PME-PMI.
- Proposer des solutions comptables, fiscales et financières cohérente avec les choix managériaux.
- Proposer des solutions nouvelles permettant aux dirigeants de choisir différentes options de développement économique et stratégique.

La communication et l'accompagnement des choix managériaux de gestion
- Présenter les résultats de gestion en lien avec les choix de management des PME-PMI,
- Argumenter les choix fiscaux et financiers de l'entreprise,
- Contrôler et suivre continûment les évolutions d'entreprise en produisant des situations mensuelles, trimestrielles, d'indicateurs de veille.

Métiers visés (Niveau II) au regard en particulier de la nomenclature INSEE :

  • Directeur administratif et financier (PME)
  • Contrôleur de gestion (PME).

Stages, projets, mémoire

Au cours de leur formation, les auditeurs doivent s'impliquer dans un projet tuteuré. Celui-ci aura pour objectifs : - de mettre en pratique et de développer les compétences acquises pendant la formation,- de confronter les auditeurs aux réalités du terrain, - de travailler en équipe (puisqu'il sera conseillé de travailler à plusieurs sur un même projet). Par conséquent, les auditeurs seront mis en situation (par groupe de 3 à 5) sur un projet qu'ils auront eux-mêmes proposé. Conformément à l'arrêté, le volume horaire consacré par l'auditeur s'élève à 150 heures. Le suivi de ce projet est effectué par un ou plusieurs tuteurs (membres de l'équipe pédagogique). Le projet sera évalué sur trois points : - Prise en compte de la réalisation objective du projet,- Rapport du projet à partir d'une grille d'évaluation définie, - Soutenance orale devant un jury constitué de professionnels et d'enseignants. Il est réalisé durant le premier semestre parallèlement aux cours sur une période de 16 semaines. Le projet est finalisé par un rapport écrit et noté par un enseignant de la licence professionnelle compétent sur le sujet, après une soutenance orale. La note de projet est la moyenne des notes suivantes : - note du tuteur - note du rapport écrit et de la soutenance orale.La validation du projet (note supérieure à 10), permet d'acquérir un crédit équivalent à 11 ECTS. Le bénéfice attendu de ce projet pour l'auditeur est l'expérience acquise dans sa capacité à mener une étude proposée, une aptitude à reformuler de façon synthétique, à organiser sa réflexion, à envisager des solutions concrètes et directement exploitables.

L'objectif principal est d'approfondir la connaissance ou de découvrir le monde de l'entreprise pour y réaliser des travaux ou études dans le but d'appliquer les connaissances acquises en cours. Cette période d'apprentissage constitue l'Unité d'Enseignement 7. Pour valider cette UE, il faut attester de 12 mois d'expérience dans la spécialité sinon 12 mois hors spécialité plus un stage d'une durée de 3 mois dans la spécialité. Cette expérience peut être effectuée dans le cadre d'un stage ou d'un emploi que possède l'auditeur en arrivant. Quelle que soit le choix retenu, c'est l'auditeur lui-même qui recherche l'entreprise avec le soutien de la structure administrative et pédagogique. Celle-ci met à sa disposition une liste d'entreprises susceptibles de l'accueillir. B)Les auditeurs peuvent effectuer leur stage dans une entreprise de type industrielle ou de services, pourvu qu'elle soit représentative d'une PME-PMI C)Un enseignant assure le suivi du stagiaire dans l'entreprise. Il l'aidera à se positionner en accord avec le cadre tuteur de l'entreprise qui encadrera l'auditeur.

Le mémoire est assorti au stage (le projet tuteuré débouche pour sa part sur une production objective servant de base à son évaluation) La rédaction du mémoire doit montrer que l'auditeur a fait preuve durant sa période dans le cabinet ou l'entreprise :

  • de vision globale face à un problème technique ;
  • d'autonomie ;
  • de sens des responsabilités ;
  • d'esprit d'initiative ;
  • et des qualités techniques dans ses conclusions.

A ce titre, une problématique sera proposée dans le rapport à laquelle les étudiants devront montrer en quoi et comment le stage a répondu à celle-ci. Une soutenance est effectuée devant un jury comportant au moins trois personnes qualifiées en l'occurrence : - deux enseignants permanents du CNAM - un professionnel représentant de la structure d'accueil du stage L'évaluation de ce mémoire et de cette soutenance est effectuée après délibération du jury précité. Cette évaluation entrera, pour une seconde moitié, dans la note définitive attribuée à l'UE 7. La validation du mémoire (note supérieure à 10), permet d'acquérir un crédit équivalent à 11 ECTS.

Validation

Pour chacune des unités d'enseignement, le contrôle des connaissances se déroule en deux étapes : un contrôle continu représentant 30% de la note finale et 70%, un examen final . En cas de validation d'acquis, les résultats sont calculés sur les épreuves effectivement passées par le candidat.A la rentrée de septembre 2015, les UE composants la licence ont des coefficients :- Comptabilité financière des sociétésCFA 105 (coef 1.5)- Comptabilité financière des sociétés CFA 106 (coef 1.5)- Comptabilité approfondie de l’entreprise I CFA 127 (coef 1.5)- Comptabilité approfondie de l'entrepris II CFA 128 (coef 1,5)- Comptabilité et contrôle de gestion Initiation CCG 101 (coef 0.5)- Comptabilité et contrôle de gestion Initiation CCG 102 (coef 0.5)- Gestion de trésorerie et négociations banques-entreprises GFN 108 (coef 1)- Rapport de stage et projet tuteuré (coef 3)L'ensemble des coefficients totalise 11 coefs. L'obtention de la licence professionnelle nécessite une moyenne générale égale ou supérieure à 10/20 (sans note inférieures à 7/20).La note concernant le stage et le projet tuteuré doit être obligatoirement supérieure ou égale à 10.Conformément à l'article 10 de l'arrêté organisant la Licence Professionnelle toute UE dans laquelle la moyenne des notes est supérieure ou égale à 10/20 est capitalisable (sans capitalisation de point) et donne lieu à délivrance d'une attestation en ce sens si la Licence ne peut pas être délivrée. Une seconde session est organisée 3 mois après la première pour les auditeurs n'ayant pas obtenu la Licence Professionnelle. Pour cette seconde session, seules sont repassées les UE où la moyenne de 10/20 n'a pas été obtenue.

Validation par VAE possible sur l'ensemble du titre

Télécharger la documentation de cette formation au format PDF: 

  Vous souhaitez plus d'information sur ce diplôme ?

Région Ile-de-France

A propos

L’objectif principal du Cnam Ile-de-France est de permettre aux franciliens de se former tout au long de la vie. Il accompagne ainsi chaque année, plus de 8 800 adultes dans la construction de leur projet professionnel, en partenariat avec la région Ile-de-France.

En savoir plus

 

FacebookTwitterLinkedIn

NOS CENTRES DE FORMATION EN ILE-DE-FRANCE