Interview : "une licence spécialisée et dans l'ère du temps..."

Licence responsable DE COLLECTIVITÉS LOCALES, DE PROJETS EUROPÉENS, DE PROJETS URBAINS ET D’ENVIRONNEMENT (LP104)

Nicolas25 ans, a suivi sa formation en alternance en 1 an au Lycée Fenelon à Vaujours (93) en partenariat avec le Cnam Ile-de-France

" C'est à ce moment que j'ai rejoint le Lycée Fenelon pour effectuer la Licence professionnelle du Cnam, Responsable de Collectivités Locales".
 

Cette licence professionnelle en alternance est l'occasion pour les apprentis de se voir confier des missions opérationnelles dans les secteurs suivants : espaces verts, environnement, urbanisme social ou politique de la ville... 

L’aménagement du territoire en vue d’améliorer le cadre de vie des habitants et d’adapter la ville aux attentes de demain, est une volonté inscrite depuis longtemps dans les démarches d’urbanisme des collectivités. Néanmoins, à l’heure du projet du Grand Paris Express, ces problématiques sont davantage mises en avant et séduisent de plus en plus d’étudiants. 

 

>>  Quel est votre parcours professionnel ?

Je viens de l'enseignement agricole où j'ai passé un Bac " STAV " (Sciences Techniques de l'Agronomie et du Vivant) option aménagement . Initialement,  je me dirigeais vers cette formation pour rejoindre le milieu forestier et la gestion de l'environnement.

Une fois diplômé en 2011 et après avoir pris connaissance des formations que s'ouvraient à moi, j'ai décidé de passer un BTS Gestion et maîtrise de l'eau, toujours dans le milieu de l'enseignement agricole. Ce diplôme généraliste possédait l'avantage d'avoir des stages, qui ont été primordiaux dans l'orientation de mon parcours professionnel. En effet, ce stage spécialise l’élève dans le domaine choisi : assainissement, eau potable et irrigation. 

En 2013 j'obtiens mon diplôme, suite à cela, deux choix s'ouvraient alors à moi : continuer en Licence professionnelle ou tenter une première expérience professionnelle. J'ai donc choisi de travailler de 2013 à 2015 en tant que technicien dans un syndicat d'assainissement, avant de demander à reprendre mes études en alternance dans la même société. C'est à ce moment que j'ai rejoint le CNAM pour effectuer la Licence professionnelle de Responsable de Collectivités Locales.

 

>> Ce qui vous plait dans votre métier ?

L'avantage de ce métier c'est qu'il demande une certaine polyvalence, on ne fait jamais deux fois la même chose, deux jours de suite. J'ai également la chance de pouvoir faire varier mon temps de travail : bureau / terrain .

Quand il fait beau je peux aisément faire du 30/70 alors que quand le temps n'est pas très favorable c'est plutôt l'inverse. En moyenne j'arrive à équilibrer à 50/50 sur une année.

> Pour illustrer, pouvez-vous nous donner quelques-unes de vos missions quotidiennes ? 

Je diviserais mes missions en deux parties, ma fonction terrain et administrative.

Mes tâches administratives : répondre au téléphone/ mails, rédiger des rapports, des cahiers techniques, des études de marchés, planifier et assurer le suivi des projets et encadrer un technicien.

Mes tâches terrain : des rapports d'étonnements, comprendre le fonctionnement des éléments et bien entendu résoudre les problèmes qui y sont liés.

 

>> Que pensez-vous de l'alternance, quels seraient les atouts et les difficultés? 

+

Pour l'apprenti c'est tout d'abord avoir les avantages d'un étudiant (c'est-à-dire se former) tout en gagnant un peu d'argent ! Et de nos jours c'est important.

C'est valorisant sur le CV, c'est de l'expérience gratifiante en relation avec notre métier et diplôme préparé. Un vrai atout sur le marché du travail !

-

La principale faiblesse est la gestion d'emploi du temps d'un manager/tuteur, en effet, celui-ci se doit d'accepter le fait de devoir accorder du temps à une personne qui ne connait pas encore le métier. 

Un rythme très soutenu entre : travail et révisions. Savoir composer avec ces deux paramètres. 

 

>> Et après...?   Auriez-vous des conseils pour celles et ceux qui souhaiteraient choisir cette voie ?

Je dirais, qu'il ne faut pas attendre le dernier moment pour chercher un entreprise, ne jamais rien lâcher, ne pas se décourager car c'est souvent dans ce cas que l'on peut avoir de bonnes surprises ! Comme être contacté par une entreprise.

>> Comment voyez-vous votre avenir professionnel ? un projet ?

Mon projet professionnel n'est pas encore défini à 100 %, mais, dans un premier temps, je souhaiterais assurer mon entrée et la réussite de mon concours dans la fonction publique.  Cela devrait être ma principale préoccupation à venir. 

Ensuite j'aimerais rester le plus longtemps possible au sein du secteur public et dans le futur, transmettre mon expérience en devenant, pourquoi pas, formateur ou professeur dans un lycée agricole ! 

----------------------------------------------

Merci Nicolas pour ce retour d'expérience et bon courage dans votre parcours professionnel ! 

 

Comme Nicolas, consultez la page de cette formation en alternance, cliquez ici !